Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bonjour,

Que dire de la 17ème rencontre-débat du Cercle qui a dû lutter contre les affres du COVID19 en début de pandémie ?

Le public de qualité a été particulièrement assidu et pointu dans ses échanges de fin de propos autour d'une présentation du phénomène Marrane articulée autour de deux axes majeurs : l'un historico-sociologique et l'autre développé autour de la contre-culture Marrane liée à l'éclatement de l'identité et à l'émergence d'une forme nouvelle d'atérité que j'ai nommée intérieure. 

Cette rencontre-débat sera probablement réitérée, peut-être à Fontana Rosa.

Chaque fois, la vie et l'oeuvre de Vicente Blasco Ibàñez nous permettent d'explorer de nouveaux champs : ici, nous sommes partis des deux ouvrages majeurs que sont : "Les morts commandent" où l'auteur analyse la situation des "Chuetas" de Majorque et "A la recherche du Grand KHAN, la merveilleuse aventure de Christophe Colomb", où Blasco Ibàñez avance une thèse inédite sur les origines du navigateur.

Le phénomène Marrane est à lui seul sujet de thèse de Doctorat.

Sentiments Blasquistes.

Patrick ESTÈVE, Président du Cercle Blasco Ibàñez

17ème rencontre-débat : le phénomène Marrane, par Patrick Estève, Président du Cercle Blasco Ibàñez
17ème rencontre-débat : le phénomène Marrane, par Patrick Estève, Président du Cercle Blasco Ibàñez
17ème rencontre-débat : le phénomène Marrane, par Patrick Estève, Président du Cercle Blasco Ibàñez
17ème rencontre-débat : le phénomène Marrane, par Patrick Estève, Président du Cercle Blasco Ibàñez
17ème rencontre-débat : le phénomène Marrane, par Patrick Estève, Président du Cercle Blasco Ibàñez
17ème rencontre-débat : le phénomène Marrane, par Patrick Estève, Président du Cercle Blasco Ibàñez

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :