Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bonjour.

Pour faire suite à la publication des deux dernières lettres de 1927 écrites à Fontana Rosa par Vicente Blasco Ibañez, nous vous livrons deux nouvelles lettres relatives à un projet d'achat à Paris, où il est intéressant de lire l'attachement de Vicente Blasco Ibañez à son jardin à Fontana Rosa à Menton.

Je vous souhaite une belle découverte de ces courriers d'époque, toujours aussi touchants, ainsi que des traductions ci-dessous.

Patrick Estève - Président du Cercle Blasco Ibañez

 

Lettre du 14 mai 1927 de Vicente Blasco Ibañez à Fontana Rosa

(traduction de courtoisie réalisée par Mme Consuelo Meunier Altadill)

 

Cher Gasco Contell,

Merci beaucoup pour votre lettre mais nous ne voulons pas un hôtel. On nous en a proposés beaucoup et nous n’avons même pas l’intention de les voir. Un hôtel cela pourrait être acceptable si nous pensions vivre à Paris la plus grande partie de l’année mais nous n’y vivrons que quatre mois et nous voulons un appartement que nous pourrons fermer et partir. Un hôtel oblige à laisser du personnel toute l’année. Je sais ce qu’il en est, car j’en ai eu un petit à la Muette avant la guerre et je devais toujours laisser une famille pour le garder lorsque je partais en voyage.

Pas d’hôtel. Merci beaucoup de toutes les façons et au prochain mois de juillet. Salutations très affectueuses.

Vicente Blasco Ibañez.

 

Note :  par hôtel, Blasco entend un petit palais, en accord avec le second sens que donne le DRAE, et qui n’est plus utilisé aujourd’hui : « maison plus ou moins isolée de ses voisines et habitée par une seule famille ».  En fait, un « hôtel particulier » dont Blasco ne voulait pas.

 

Lettre du 30 juin 1927 de Vicente Blasco Ibañez

(Traduction de courtoisie réalisée par Mme Consuelo Meunier Altadill)

 

Cher Gasco,

Vendredi de la semaine prochaine, 8 juillet, nous serons à Paris, à l’hôtel Claridge, Champs Elysées.

Nous partons lundi en automobile mais nous nous arrêtons à Grenoble et dans d’autres villes.

A très bientôt,

Votre ami,

Vicente Blasco Ibañez.

P.S. : je souffre encore des yeux. Depuis Paris, j’irai en suisse pour me soigner et passer là-bas tout l’été.

 

Lettres de Vicente Blasco Ibañez - Fontana Rosa - 1927
Lettres de Vicente Blasco Ibañez - Fontana Rosa - 1927

Lettres de Vicente Blasco Ibañez - Fontana Rosa - 1927

Tag(s) : #Fontana Rosa, #Paris, #Cercle Blasco Ibañez, #Patrick Estève, #Consuelo Meunier

Partager cet article

Repost 0